Masternaut-10 conseils pour identifier et accompagner vos conducteurs à risques

10 conseils pour identifier et accompagner vos conducteurs à risque

En France, les conducteurs professionnels ont un taux d’incidents de 30% plus élevé que les conducteurs privés.

Les conducteurs à risque peuvent facilement être identifiés après un événement, une contravention ou des plaintes.

Comment améliorer et réduire les comportements à risque avant qu’un incident ne se produise ?

Découvrez 10 méthodes efficaces adoptées par les entreprises pour accompagner les conducteurs à risque

1. Adopter une politique de conduite responsable

C’est la première étape pour sensibiliser vos conducteurs.
En adoptant des lignes directrices claires vous impliquez vos conducteurs dans cette nouvelle démarche et prouvez que votre entreprise se soucie de leur sécurité.
Il est important qu’ils se rendent compte qu’ils sont les premiers gagnants de cette politique de conduite responsable !

2. Informer vos conducteurs sur les risques

Les formations en présentiel sur la conduite responsable et les attentes de l’entreprise vous aident à communiquer auprès de vos conducteurs les impacts d’une conduite brusque et agressive.

3. Former vos conducteurs au bon moment

En installant un assistant éco-conduite sur le tableau de bord des véhicules, vous pouvez améliorer les comportements de conduite en temps réel.

Comment cela fonctionne ?

Une alarme sonore et/ou visuelle se déclenche lorsque les conducteurs exécutent des virages et freinages brusques, des surrégimes, des accélérations vives et des arrêts moteur tournant trop longs.

4. Accéder aux données de chaque conducteur

99% des Français estiment bien conduire et ne se considère pas comme dangeruex. Ils pensent que le danger vient toujours des autres.

Il va désormais être possible d’ identifier les conducteurs à risque grâce à la télématique via des scores de conduite pour chaque conducteur en fonction de leurs comportements au volant.

connect-dashboard-on-a-tablet-Masternaut
La plateforme Masternaut Connect depuis une tablette

5. Former les conducteurs qui en ont besoin

Grâce aux scores de conduite identifiés, il est possible d’évaluer précisément les besoins en formation des conducteurs jugés les plus dangereux.
Aussi, il sera possible de les accompagner afin d’améliorer leur style de conduite.

6. Apporter des informations détaillées

Le changement du comportement peut se faire de deux manières:

  • en continu grâce à la réception d’alertes au bon moment.
  • par l’accès aux rapports de comportement de conduite de chaque conducteur,
  • par l’utilisation de Google Maps pour re-visualiser les trajets parcourus et pour aborder des problèmes spécifiques liés à la conduite.

7. Élaborer un programme de formation au conducteur

Proposer automatiquement aux conducteurs qui atteignent un certain nombre de points et jugés « à risque » une formation obligatoire ou des cours en ligne sur le risque routier pour les sensibiliser.

8. Donner aux conducteurs l’accès à leurs données

Le conducteurs peut également avoir accès à ces données. Il est possible de voir ses propres scores de conduite, ses performances et des conseils pour améliorer le style de conduite sur la plateforme de suivi.

driver-safety-award-masternaut9. Encourager les conducteurs

Les solutions de télématique vous permettent d’identifier facilement les bons et /ou mauvais conducteur.

Il est également important de motiver vos équipes en distribuant par exemple un prix au « conducteur du mois ». Certains de nos clients ont remarqué de fortes améliorations en publiant les classements pour créer une concurrence entre conducteurs.

10. Communiquer les résultats

Créer une communication visuelle interne (plus appréciée qu’un long discours) pour diffuser et informer vos salariés des bénéfices réalisés grâce à cette nouvelle démarche.

La formation des conducteurs à risque n’est pas une solution simple à instaurer, mais elle en vaut la peine et permet de réduire les risques.

À long terme, les conducteurs plus sûrs réduisent les coûts de la flotte : moins d’usure, diminution de la consommation de carburant et des sinistres, ainsi que la possibilité de négocier de meilleures primes d’assurance.

En savoir plus sur les solutions d’amélioration de conduite.

Catégorie: Bonnes pratiques

Mike Hemming

Article by: Mike Hemming

Directeur des services professionnels expérimenté ayant fait ses preuves dans l'industrie des technologies de l'information et des services, le conseil en analyse de données et la gestion de projet. Mike possède plus de 12 ans d'expérience en télématique, en mise en place de solutions globales pour toutes les industries et en prestation d'analyses expertes pour susciter le changement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *